Petroleum

Sculptures anthropomorphiques mêlant les techniques de détournement, d’assemblage et de fonderie à la cire perdue où se conjuguent richesses technique et plastique, leurs corps sont constitués d’objets issus d’un univers mécano-industriel ; bidons usés, cabossés, pièces mécaniques corrodés, tandis que leurs visages semblent tirer toute leur expression des aléas du métal coulé.

Pilotes, gangsters, pin-up et autres motards, faisant référence à l’iconographie des héros de BD et de cinéma, constituent autant de personnalités cocasses et attachantes.

Les patines du temps côtoient le polis brillant de l’aluminium ainsi que les couleurs saturées des logo sixties, nous emmenant dans un univers texturé et chromatique, d’où émane de ces matériaux bruts, une sensibilité à fleur de métal.