Nicole Guidi

13011 - Marseille
06 13 70 36 85

ni.guidi@laposte.net

nicoleguidi.blogspot.com

Dessiner. Territoire quotidien, celui de l’encre et du papier, courant de mes pensées.
Soudain le manque. La césure est nette, le plus souvent. Nulle trace de gomme, nulle réserve. Place au rien. Néant. Ou espace ? Ou l’espace comme signe ?
Reste, beau reste, le dessin, cosa mentale.
La phrase poursuit son chemin dérobé au regard. Un trait, elle surgit à nouveau. Perte de contrôle – l’esprit s’égare, le regard se perd et la main ne suit plus – ou ellipse – le geste a été pensé, la rupture préméditée, les vides anticipés pour tenir le tout ?
Mystère et bout de gomme. L’œil joue sa partie. La perception est troublée, elle cherche à se fixer. Combler les manques selon les indices déposés en amont ou les lire associés dans une ligne, écriture blanche, héroïne de la page ?